Le conseiller communal Claude Brouet et la régionale Écolo de Spa ont souhaité ce mercredi montrer que dans la Ville d’Eau, il y a encore de nombreux efforts à fournir pour permettre aux cyclistes et usagers à roulettes de circuler en toute sécurité.

«Nous voulons attirer l’attention des citoyens et des autorités communales sur l’importance de mettre à disposition une piste de mobilité douce digne de ce nom.»

 

1. Viaduc de la Sauvenière Il faudrait terminer le Pré-RAVeL qui relie le centre-ville de Spa à Nivezé, souligne Claude Brouet. «À Spa, le RAVeL s’arrête au Chemin Henrotte. Il reste + – 500 mètres à sécuriser sur le viaduc de la Sauvenière. Cela permettrait de relier Nivezé à l’Athénée et à la gare de Geronstère. Cela amènerait facilement des clients potentiels pour le centre-ville de Spa.» Ce projet est cependant assez onéreux. «Le Pré-RAVeL doit être remis à la Région Wallonne afin d’être finalisé, mais depuis des années, malgré nos rappels, rien ne bouge!»

2. Avenue Reine Astrid Les abords de l’avenue Reine Astrid servent souvent de parkings aux véhicules. Actuellement, aucune zone n’est exclusivement réservée au passage des piétons ou des cyclistes. «Beaucoup de personnes vont faire leurs courses à pied, ce serait bien de leur réserver une zone piétonne. J’ai vu beaucoup de dames âgées qui devaient se mettre au bord de la chaussée avec leur caddie parce que les voitures se garent partout.» Cette zone serait également profitable aux élèves qui fréquentent l’École d’Hôtellerie. «L’idéal, une fois qu’une piste cyclable serait réalisée le long de l’avenue Reine Astrid, ce serait aussi d’assurer la liaison jusqu’à Theux, ajoute Claude Brouet. Ce tronçon de route est dangereux et c’est un chaînon manquant important.»

3. Avenue Amédée Hesse«Cette avenue permet de relier le pied de la route de Balmoral à la piscine, au hall omnisports de la Fraineuse et au lac de Waarfa. Cette route devrait être mieux aménagée. Il n’y a, en plus, pas d’ordre dans le stationnement. Il serait intéressant d’y placer une piste cyclable pour pouvoir y circuler à vélo.» Les éclairages de la route et du lac permettraient aussi d’utiliser cet endroit en soirée, «si les arbres étaient élagués. Les joggeurs pourraient également en profiter, tout comme les résidents du Domaine de Nivezé si on créait une liaison qui rejoindrait le RAVeL.» L’échevin de la Mobilité, Pierre Bray (PS) a ainsi de nouvelles idées qui pourraient être envisagées dans le Plan Communal de Mobilité.

sources: L’Avenir Verviers

Share This