Au conseil communal de Spa

Nouvelles serres ou pas ?

Comme chaque année, notre ville était très bien fleurie grâce au service des plantations qui a déployé tout son art pour la beauté de nos bâtiments, de nos places, de nos jardins et de nos monuments.

Lors du dernier conseil communal, au nom d’ Ecolo, nous avons interrogé le collège de la situation du dossier des serres communales où nous avons l’impression que la charrue a été mise avant les bœufs.

En effet, l’année dernière la majorité a voté la vente des bâtiments actuels et la décision d’installer les serres communales au lieu-dit la Vecquettere pour un montant de plus ou moins 400.000 €.

Maintenant, le Collège réalise une étude d’orientation concernant la réhabilitation et la réaffectation du site où les serres communales doivent s’installer, de même que l’éventuelle réouverture d’un centre d’enfouissement technique !  

Il faut préciser que le dossier d’étude est scindé en deux phases, la première qui déterminera les matières polluantes qui ont été enfouies sur le site pendant de nombreuses années. Les conclusions de cette phase détermineront les points complémentaires à analyser dans  une deuxième phase qui sera soumise à un nouveau marché…

Ensuite, une ultime étude pour un plan de réhabilitation et de réaffectation du site pourra seulement être lancée…. En conclusion, ce n’est pas pour demain que le terrain sera disponible. Généralement en bon père de famille, avant de vendre sa maison, on s’interroge si le terrain sur lequel on veut dire établir sa nouvelle maison est constructible afin d’éviter de se retrouver à la rue. Manifestement, cette réflexion n’a pas été faite !

La réponse du Collège est que « les serres communales actuelles ont été démontées et que les fleurs ont été achetées pour un montant oscillant entre 18.000 € et 25.000 € ». Le résultat que nous constatons est tout aussi beau que les autres années et nous ne doutons pas que le personnel a été utilisé judicieusement pendant le temps dégagé par la culture des plantes.

La question que nous avons posé à la réflexion du Collège, en cette période de vaches maigres n’est-il pas judicieux de se pencher sur la question de l’opportunité de la construction de nouvelles serres étant donné le coût estimé entre 300.000 € et 400.000 € et le besoin de fleurs d’un montant entre 18.000€ et 25.000 €, soit entre 15 ans et 20 ans d’achats de plantes !

Devant notre insistance, le Bourgmestre accepte de se pencher sur la question. A suivre évidemment…

Claude Brouet

Conseiller communal ECOLO

Share This