Forêts et ordinateurs lors du dernier conseil communal à Spa

A la lecture des articles définissant la vente des coupes de bois pour l’exercice 2015, nous apprenons que dans les lots de feuillus, l’évacuation des branches et ramilles doit être effectué en dehors des chemins, sentiers, promenades, ruisseaux, fossés et rigoles, au fur et à mesure de l’exploitation. Pour ECOLO, le respect de cet article permet d’éviter de se retrouver dans des situations comme dernièrement dans la promenade Meyerber.

La région wallonne a signé la « Charte 2013-2018 PEFC » pour la gestion durable de la forêt et obtenu une attestation PEFC pour trois ans. Le label « PEFC » est un système de certification mondial qui garantit la gestion durable des forêts et se charge de promouvoir une gestion forestière à la fois respectueuse de l’environnement, socialement bénéfique et économiquement viable. Raison pour laquelle, de plus en plus de projets durables sont lancés par les pouvoirs publics et notamment les communes. Paradoxalement, malgré le programme électoral d’un échevin de la majorité de faire de Spa la capitale du développement wallonne, cette idée n’est pas retenue lors des achats de bois. Pour ECOLO, c’est bien les paroles mais il faut joindre les actes sinon, c’est trompé l’électeur. Nous suivrons lors des prochains marchés, si la Commune a intégré ce label.

 Lors de l’approbation du marché de fournitures de matériel informatique, ECOLO a insisté sur le fait de récupérer les ordinateurs obsolètes pour les mettre à disposition des écoles. En effet, le projet Voltaire se met en place dans les écoles communales et une connexion Internet n’est pas toujours disponible au domicile privé. Cette initiative permet une égalité des chances de chaque enfant en étant accessible lors de la garderie.

Pour 2015, un marché de fourniture de plantes pour les parcs publics et plantations a été attribué pour un montant de près de 25.000 €. ECOLO s’interroge toujours sur la pertinence de la création de nouvelles serres communales sur le site de la Vecqueterre et surtout de leur coût, qui revient par exemple à une famille de deux enfants à 160 € ! Le dossier étant relativement vaste, le Bourgmestre a proposé qu’il soit débattu en commission des travaux.

 

Claude Brouet

Conseiller communal ECOLO

Share This